Michel Serres

Publié le : 02/07/2019 20:24:55
Catégories : News

Michel Serres nous a quitté ce premier juin, nous avons eu le plaisir de profiter de son humour, de son intelligeance, de sa très grande courtoisie, lors du tournage du documentaire réalisé par Benoit Peeters et Claude Haim pour Arte : « Le Fétiche et l’Iconoclaste ».

À la question : Qu’est-ce que la bande dessinée qu’est-ce que ce nouvel Art ? Hergé a répondu souvent dans son œuvre. Michel Serres philosophe hors du commun professeur dans plusieurs universités américaines et membre de l’Académie française fut aussi un des premiers intellectuels à s’intéresser à l’œuvre d’Hergé. Il nous livre ici sa lecture des Aventures de Tintin. Michel Serres voit dans la lecture des Aventures de Tintin une leçon d’ethnologie. Hergé nous invite à découvrir d’autres cultures et à appréhender la différence de manière singulière et positive. L’Oreille cassée un des albums qui a suscité beaucoup de questionnement dans le cas de Michel Serres notamment quant à la présence de fétiche. Que symbolise cet objet qui passe de main en main ? Selon Michel « le fétiche des Arumbayas est trinitaire : rabouté il incarne le rafistolage permanent de la vie au sens biologique du terme. Convoité parce qu’il cache un diamant il obtient le statut d’objet d’échange. Sacrifié il est un objet rituel qui simule le meurtre fondateur ». En d’autres mots à travers le fétiche Hergé donne naissance à la triplicité d’action : le vivant imparfait le sacré et la valeur d’échange dans les relations humaines.

Cliquez sur la vignette pour regarder la bande annonce