Regardez gratuitement les 3 premières minutes

OXO009

Crosada

En 1209, suite au développement de l’hérésie cathare et à l’assassinat du légat du Pape, celui-ci appelle à la croisade contre les hérétiques du Sud et ceux qui les tolèrent… Pillages, massacres, bûchers : les guerriers du Nord détruiront la civilisation des troubadours et les terres occitanes finiront par être annexées par la France… 

Programme en occitan sous-tiré en français

1997

30 minutes

Michel Gayraud

Michel Gayraud

Michel Gayraud

Troisième volet d’un triptyque comprenant les films Flamenca et Trobadors et réalisé comme eux en studio avec les mêmes parti pris esthétiques (minimalisme, frontalité, théâtralité, image épurée, stylisation, abstraction, couleur exacerbée, coexistence des éléments du film dans un espace et un temps manifestement spectaculaires et non réalistes) Crosada est une adaptation de 
La Chanson de la Croisade écrite au moment des événements. 
Comme dans un mystère médiéval, entre un Enfer rouge et un Paradis bleu, un récitant-meneur de jeu dit en alexandrins et en occitan le texte de la « Chanson de la Croisade » entouré d’acteurs (les victimes et les croisés, grands « soldats de plombs » dirigés par un chef sur un cheval blanc) qui la jouent dans un décor constitué de cubes noirs à quatre faces qui, assemblés différemment selon les scènes, figurent mur, créneaux, fenêtres, poternes, prisons… Au milieu de ce « jeu de construction médiéval », un chœur d’enfant des écoles occitanes intervient pour raconter la chronologie des évènements et de ce chœur se détache un petit garçon qui, égaré dans la représentation et ses couleurs violentes, vit les épisodes sanglants de la croisade comme un cauchemar… 
Scandant le récit, des chanteurs interprètent un chant anticlérical de troubadour. Ces séquences se succèdent d’une manière cyclique 
et répétitive, s’enchaînent comme un engrenage en donnant à la forme du film un aspect implacable et inéluctable semblable à l’avancée 
des croisés. 

Avec Isabelle François, Julien Cécillon, Bruno Cécillon, Jean-Louis Blénet, Pierre Brun, Jean Varela, Claude Barthélémy, Marie-Christine Brambilla, Dora Michaux, Delphine Sire, Alex Augé, Alexandre Fabry, Olivier Séguret, Serge Yzern et des enfants des écoles occitanes « Calandretas »

Pour voir le programme > Connectez-vous